L'histoire et les légendes Normandes vues par Solange

Partage de l'amour de la Normandie

 

L’affiloir de Gargantua 25 juillet 2015

Classé dans : mégalites, légendes — histoiresetlegendesnormandes @ 16 h 11 min

 

  Aizier :  restes d’une sépulture collective . On passait les défunts par le »      trou d’homme ».

 

 

Aizier

Ambenay L’affiloir de Gargantua.

menhir d'ambenay

 

Voici un bel exemple de mégalithe : celui-ci est un menhir ou pierre levée  qui a donné lieu à plusieurs  légendes.

 C’était au temps où les légions romaines avaient occupé la région . L’armée gauloise avait bien tenté de combattre les envahisseurs, mais en vain. On disait les soldats indisciplinés et peu efficaces,   pensant plutôt à la gaudriole et à picoler l’hydromel  plutôt qu’à se battre efficacement.

Le Géant Gargantua,  tel Obélix et Astérix,  décida résister et de les aider . Point de potion magique, il n’avait que ses muscles . Il alla déraciner lui-même le gros caillou dans une carrière proche de là,  et tel un fétu de paille il le déposa à l’endroit où l’on peut  toujours le voir,  l’enfonça sans effort et c’est sur ses rudes arêtes que le monstrueux général , nom qu’il s’était lui-même attribué , affilait sa faux pour trucider les soldats de César.

 

On apprend, toujours par la légende, que bien des siècles plus tard il intervint encore pour aider de pauvres paysans.

 Un jour, passant par là :(  il arrivait toujours pile poil !) il vit de  pauvres moissonneurs exténués de fatigue et de chaleur, n’ayant qu’une simple faucille pour travailler. La sueur ruisselait de leur front, l’orage s’annonçait risquant de les stopper dans leurs efforts.

N’écoutant que son courage, Gargantua leur ordonna de se reposer , et en trois  enjambées il se dirigea vers Rugles ,bourg situé à quelque kilomètres,  célèbre pour sa métallurgie et rapporta une large faux qu’il aiguisa sur la grande pierre et d’un seul coup, il coupa le blé sous les yeux stupéfaits des paysans.    

 

 

 

quelques beaux mégalithes normands et leur légende. 24 juillet 2015

Classé dans : mégalites, légendes — histoiresetlegendesnormandes @ 19 h 08 min

table-diable-passais-800

 Un des plus beaux mégalithes de la Normandie  » la table au Diable à Passais la Conception dans l’Orne.

Quelques mots sur les mégalithes érigés au néolithique datant de 4500  à 2500 avant Jésus-Christ.

Nous trouvons des menhirs ou Pierre levée, des dolmens, souvent pierres de sacrifices ou des sépultures collectives comme celle ci -dessus. Pas une qui n’entre pas dans la légende.

Les riverains pensaient qu’elles étaient l’œuvre du Diable car lui seul pouvait mener à bien une pareille construction,  manœuvrer de  pareilles pierres. On y a vu la main de Gargantua,  géant légendaire , le travail des fées qui cachaient leur trésor à proximité.

On les a soupçonné d ‘être le centre de rassemblements présidés par les Druides imposants,   de servir  aux sacrifices humains,  rien de tel pour enfiévrer l’imagination.

Témoins  du génie bâtisseur de nos ancêtres,  ils méritent un petit chapitre et une belle image.

 

 
 

CROISSANCE ECONOMIQUE RU-EU |
Pépé à la guerre Mémé à l&#... |
Quatriemea |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ROUEN 1900
| Mesfanfic1
| Timzeer